LOSSAPARDO

Le peintre était présent à la troisième édition du Festival Togaether.

DU SAMEDI 23 AU DIMANCHE 24 JUIN

Halle des Blancs Manteaux

Lossapardo ne cesse d’embrasser la vie à travers un engagement artistique foisonnant, se risquant à expérimenter son art dans la multitude des supports qui lui sont offerts. Artiste autodidacte, jouant avec aisance du dessin, de la peinture, du digital painting, ainsi que de la photographie et la vidéo, c’est dorénavant via la musique en tant qu’auteur, compositeur, interprète que Lossa perpétue son oeuvre. Réel dialogue entre les différentes formes d’art qu’il expérimente, il comprend son art comme une totalité organique, un corps composé de différents organes/supports qui interagissent et résonnent entre eux, pour nous livrer un regard complet et authentique sur le monde. Une histoire singulière et cohérente. Avec cette fois-ci le titre Late, Lossa nous livre avec fragilité et retenue une invitation à rester chez soi. Le premier baiser d’un projet musical qui s’annonce très prometteur et qui viendra compléter l’œuvre qui est en train de se dessiner autour de cette artiste aux multiples facettes